Chèque numérique de 500€

L’aide de 500 euros pour financer les dépenses numériques peut désormais être sollicitée par toutes les entreprises de moins de 11 salariés, quel que soit leur secteur d’activité.

Le ministère de l’Economie et des finances a récemment annoncé que le chèque numérique d’un montant de 500 euros est finalement prolongé jusqu’au 30 juin 2021. Cette aide est par ailleurs élargie à de nouvelles entreprises. Explications.

Quelles sont les entreprises éligibles au chèque numérique ?

A l’origine, seules les entreprises de moins de 11 salariés qui avaient dû fermer leurs portes durant le confinement de novembre 2020 pouvaient faire la demande de ce chèque numérique de 500 euros. Mais, « pour permettre à un maximum d’entreprises de bénéficier du dispositif, et au regard de l’actualité sanitaire, la période d’éligibilité des factures est prolongée jusqu’au 30 juin et cette aide est étendue à toutes les entreprises de moins de 11 salariés, tout secteur d’activité confondu », a récemment annoncé Bercy. Les auto-entrepreneurs sont également éligibles à cette aide de 500 euros, « à partir du moment où c’est leur activité principale ».

Quelles sont les dépenses éligibles ?

L’agence de service et des paiements précise sur son site les dépenses qui entrent dans le cadre de cette aide numérique :

  • Site e-commerce ou promotionnel.
  • Contenus en ligne.
  • Service de paiement en ligne.
  • Abonnement à une place de marché.
  • Visibilité internet.
  • Solution de réservation, prise de rendez-vous.
  • Hébergement, stockage de données, gestion du nom de domaine, outils de cybersécurité.
  • Gestion des clients.
  • Outil de gestion en masse d’emailing et de newsletters.

Quel est le montant de l’aide et quand sera-t-elle versée ?

D’un montant forfaitaire de 500 €, l’aide est versée par l’Agence de services et de paiement (ASP). A noter que l’octroi de l’aide est conditionnée à la production d’une ou plusieurs factures de dépenses éligibles, d’un montant total minimum de 450 euros TTC, établies au nom du demandeur et datées entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021.

Comment en faire la demande ?

Les demandes d’aides se font directement sur le site l’Agence de services et de paiement (ASP). Pour accéder à la plateforme de téléservice. Il vous sera notamment demandé de fournir les factures datées, ainsi que votre pièce d’identité. Si la demande n’est pas faite par le bénéficiaire, il convient de remplir ce contrat de prestation.

LIRE AUSSI : 3 FAÇONS D’UTILISER LE CHÈQUE NUMÉRIQUE DE 500 EUROS

Contactez-nous pour plus d’informations

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs d’aide à la digitalisation, vous faire conseiller sur la stratégie web à adopter pour votre activité, ou vous avez besoin d’un devis pour un site marchand, un site vitrine, une caisse connectée… ? Chez l’e-commerces nous avons à cœur d’aider les commerçants à se développer pour préparer au mieux l’avenir. N’hésitez pas à nous contacter directement via le formulaire ci-dessous, notre partenaire vous rappellera par la suite pour analyser ensemble votre situation ainsi que vos besoins.

Tendances du marché du travail européen 2020-2021

C’est un nouvel ordre mondial, et notre façon de vivre change plus vite que nous n’aurions jamais pu l’imaginer. Qui aurait pu prévoir que les entreprises qui survivront au premier trimestre 2020 ne seront que celles dont les activités pourront être réalisées à distance? C’est un changement que nous n’avons jamais vu venir et auquel de nombreuses entreprises n’étaient pas préparées. Mais le changement est là, et il est juste que les entreprises apprennent à s’adapter à la nouvelle tendance.

Lire +

La différence entre dropshipping et e-commerce classique ?

Aujourd’hui, la vente en ligne ne se résume plus au simple site marchand qui propose des produits entreposés chez lui ou dans un entrepôt en attendant d’être commandés, c’est devenu un peu plus vaste que ça.

L’e-commerce est désormais bouleversé par plusieurs systèmes de vente en ligne, dont le dropshipping.

Quelle différence entre ecommerce et dropshipping ? 

E-commerce, en quoi ça consiste ?

Vous connaissez le principe du commerce traditionnelle. C’est une vente qui se fait dans une boutique physique.

Pour ce qui est du e-commerce, c’est la même chose, mais au lieu de vous rendre dans un magasin, vous vous rendez sur un site en ligne. Le site marchand sur lequel vous vous rendez dispose de plusieurs produits que vous pouvez mettre dans votre panier, puis les commander.

La vraie différence c’est le temps de livraison ! Immédiate pour le commerce physique et au minimum 24h à 48h sur un site e-commerce.

A noter que le ecommerce est un business qui pèse plus de 24,5 milliards d’euros en 2019, d’après la Fevad. Les cyber-acheteurs sont donc nombreux et les chiffres ne cessent d’augmenter.

Les différents types d’e-commerce

Maintenant que vous comprenez mieux le terme e-commerce, il faut savoir qu’il n’existe pas qu’une seule façon de vendre sur internet.

L’e-commerce classique

L’e-commerce classique est le plus répandu sur le net. Le gérant du site marchand dispose de stocks (plus ou moins conséquent suivant s’il s’agit d’un entrepreneur ou d’une multinationale), chez lui ou dans un entrepôt. Une fois que le client a passé sa commande, le colis est expédié directement chez lui, sans intermédiaire.

Vendre sur un site marchand

Il existe un grand nombre de sites marchands, Etsy, Amazon, eBay, Cdiscount, etc. Tous ces sites ont un point en commun : ils permettent aux utilisateurs de vendre leurs marchandises directement sur leur plateforme, en offrant ainsi une large visibilité.

Cette solution est efficace, car les vendeurs n’ont pas besoin de se créer un site web, car ils vendent leurs produits par l’intermédiaire de ces sites.

La spécificité de Amazon FBA

Le géant du e-commerce propose une livraison automatisée : Amazon FBA.

Cette solution est intéressante, car le vendeur n’a aucun stock à entreposer chez lui, le géant lui offre une visibilité accrue sur son/ses produit.s, les acheteurs sont plus confiant, car le colis est expédié par Amazon.

Le dropshipping

Le dropshipping est une nouvelle forme d’e-commerce qui est arrivée en France depuis peu.

La méthode du dropshipping consiste à créer un site web qui propose des produits vendus par un fournisseur extérieur.

Lorsque le client se rend sur le site e-commerce, il passe sa commande comme sur un site e-commerce classique. Dès que la commande est validée, le vendeur contacte son fournisseur afin de passer la même commande. C’est ce dernier qui s’occupe des stocks, de la préparation et de l’envoi de la commande chez le client.

C’est d’ailleurs la spécialité de la solution 100% dropshipping Dropizi. Cette plateforme vous permet de créer un site e-commerce sans stock et sans logistique !

Dropshipping : les avantages par rapport au e-commerce

Le dropshipping est de plus en plus utilisé par les e-commerçants, car cette nouvelle méthode propose de nombreux avantages. Voyons les deux principaux :

L’avantage de gestion

Tout d’abord, le vendeur n’a pas besoin de local pour entreposer les stocks de marchandises. C’est très utile, s’il y a un grand nombre de commandes et de produits.

Prenons l’exemple des fêtes de Noël où les commandes ont tendance à doubler, pas besoin d’investir dans un local plus grand. C’est le fournisseur qui s’occupe de gérer cette augmentation.

C’est également utile si l’e-commerçant propose à la vente des articles encombrants comme des meubles. Ces articles ne viendront plus encombrer le local, car il ne les stocke pas.DEUXIÈMEMENT, LE VENDEUR N’A PAS BESOIN DE GÉRER SON PERSONNEL OU LA MANUTENTION. ENCORE UNE FOIS, C’EST LE FOURNISSEUR QUI SE CHARGE DE CETTE PARTIE.

Le dernier avantage de cette partie, et pas des moindres, c’est que le vendeur peut se concentrer sur son métier de base, qui est de proposer des produits à la vente. Ce dernier n’étant pas accaparé par les charges importantes de gestion, il peut ainsi se concentrer sur les réseaux sociaux, le graphisme, le référencement naturel, la publicité en ligne, etc.

L’avantage financier

Pas besoin d’acheter les stocks en dropshipping !

Les stocks n’appartenant pas au e-commerçant, il peut proposer des centaines, voir des milliers de références, sans débourser un centime. Il achètera les produits uniquement sur commande de ses clients.

Les erreurs à éviter

Ce que vous venez de lire vous a donné envie d’ouvrir votre boutique e-commerce ? Il y a quand même quelques précautions à prendre pour être le plus efficace possible. Voici les principales erreurs à éviter :

  • Les fautes d’orthographe, de conjugaison ou de grammaire. C’est tout simplement interdit ! Pour vous aider, vous trouverez de nombreux correcteurs d’orthographe en ligne.
  • Ne rien connaître du monde du web. Même si aujourd’hui, créer un site web est accessible à tous, il faut que vous connaissiez un minimum de vocabulaire pour être à l’aise lors de la création.
  • Rédiger une description de fiche produit à la va-vite. Ce n’est pas vendeur ! Pour convertir vos visiteurs en clients, il faut que vos fiches produits soient de qualité et qu’elles poussent vos clients potentiels à l’achat.
  • Ne pas être présent sur les réseaux sociaux. Vous êtes forcément dessus en tant que tiers, mais peut-être pas en tant qu’entreprise. Pour cela, créez vos pages et formez-vous pour les optimiser au maximum.

Vous possédez désormais les bases de l’e-commerce.

Tarifs abonnement sur shopify : https://www.shopify.fr/tarifs

Logiciel vidéo inspiré par l’IA

Premier logiciel au monde inspiré par l’ intelligence artificielle

  • Transformez l’URL de n’importe quelle page de produit en une vidéo à conversion optimale – AUCUNE compétence en création vidéo n’est jamais nécessaire
  • Générez sans effort du trafic ILLIMITÉ vers n’importe quelle offre avec une seule application combinant la puissance de la vidéo ET des médias sociaux
  • Synchronisez automatiquement votre gamme de produits complète en vidéos – et accédez-y à TOUS dans le tableau de bord
  • Personnalisez CHAQUE partie de vos vidéos en fonction de votre marque et de votre style. Optimisez les conversions à partir du trafic ciblé FB et Instagram.

https://videlligence.com/

banques d’images gratuites et libres de droits

https://pixabay.com/fr/

https://www.canva.com/

https://fr.freepik.com/

https://www.flickr.com/

https://unsplash.com/

https://burst.shopify.com/

http://www.gratisography.com/

http://littlevisuals.co/

http://superfamous.com/

http://superfamous.com/

http://startupstockphotos.com/

http://mmt.li/

http://www.pexels.com/

http://jaymantri.com/

https://stocksnap.io/

http://picography.co/

http://stokpic.com/

http://wefunction.com/

http://www.raumrot.com/

http://foodiesfeed.com/

http://cupcake.nilssonlee.se/

http://getrefe.tumblr.com/

http://splitshire.com/